Le respect de votre vie privée est notre priorité

Le cookie ou fichier témoin est un petit fichier d’information stocké dans votre navigateur chaque fois que vous visitez notre page web.

Les cookies sont utiles car ils enregistrent l’historique de votre activité sur notre page web. Ainsi, lorsque vous revenez sur la page, celle-ci vous identifie et configure son contenu sur la base de vos habitudes de navigation, votre identité et vos préférences.

Vous pouvez accepter les cookies ou bien les refuser, les bloquer ou les effacer, à votre convenance. Pour ce faire, vous pouvez choisir parmi l’une des options proposées sur la présente fenêtre ou bien encore et le cas échéant, en configurant votre navigateur.

Si vous refusez les cookies, nous ne pouvons pas garantir le bon fonctionnement des différentes fonctionnalités de notre page web.

Pour en savoir plus, veuillez lire le rubrique INFORMATIONS COOKIES sur notre page web.


 


Les lits médicalisés

Parfois, au retour d’une hospitalisation, ou en cas de perte d’autonomie, ou de maladie d’Alzheimer, le recours à un lit médicalisé est nécessaire. Il facilite à la la fois le quotidien du patient et aussi celui de l’aidant.

Nous parlerons ici uniquement des lits médicalisés dont la location est prise en charge par l’Assurance Maladie. 


La prise en charge est assurée pour les patients ayant perdu leur autonomie motrice, de manière transitoire ou définitive. La prise en charge est soumise à une prescription médicale, qui indiquera obligatoirement la durée de location.

 

Quelles sont les particularités d’un lit médicalisé ? 

Un lit médicalisé possède toujours a minima trois fonctions dont au moins deux sont électriques. 
Le lit médical est à hauteur variable (de 30 à 80 cm environ) : cette fonction peut aider au lever ou au coucher, en limitant les efforts du patient. Pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, plus facilement sujettes aux chutes, il existe des lits spécifiques qui descendent jusqu’à environ 20 cm de hauteur. 
Il possède un relève-buste électrique, qui permet au patient de se relever pour être dans une position plus confortable pour manger ou pour lire, par exemple, ou pour faciliter le travail des soignants. 
Le relève-jambes, quant à lui est manuel ou électrique, selon les besoins du patient. Lorsqu’il est électrique, il permet alors au sommier de se plier au niveau des genoux et on appelle alors ce type de lit, un lit à plicature. 
Le lit médicalisé est monté sur roulettes, permettant de le déplacer facilement si besoin. Pour la sécurité de tous, les roulettes sont équipées de freins. 
Le sommier est le plus souvent en trois parties (grilles ou lattes), permettant de relever la tête ou les jambes indépendamment. 
Une télécommande filaire permet au patient d’adapter la position du lit à ses besoins sans l’aide d’une tierce personne. 
Une potence peut être ajoutée au lit pour permettre au patient alité de se relever plus facilement, 
Si la prescription médicale le précise, et uniquement dans ce cas pour des raisons de réglementation, le lit peut être équipé de barrières relevables. Ces barrières peuvent être utiles pour réduire le risque de chute, notamment si le patient est confus. Elles sont également utiles lors des soins pour faciliter la mobilisation du patient alité par l’équipe soignante. 
 

A quoi ressemble un lit médicalisé ?


Il s’agit le plus souvent d’un lit une personne avec des dimensions de couchage de 90x190 cm. Pour les patients d’un poids supérieur à 135 kg, il existe des lits adaptés appelés « lits fortissimo », un peu plus larges (en général 110 ou 120 cm de large).
La structure du lit est métallique, avec des panneaux en bois pour le pied et la tête de lit.
Les barrières métalliques s'abaissent et se relèvent le long du lit et répondent à des normes strictes.
Parfois les barrières sont en bois et vont d'un bout à l'autre du lit, notamment pour les personnes confuses, ayant tendance à sortir du lit de façon inopinée avec un risque de chute élevé.
 

Comment procéder pour la location d’un lit médicalisé ?

Si vous avez besoin d’un lit médicalisé, la première chose à faire est d'en parler avec votre médecin  traitant qui rédigera la prescription médicale, en indiquant précisément : 

La durée de location (dans la limite d'un an),
L'adjonction ou pas de barrières.

Ensuite, vous vous rapprochez de votre fournisseur de matériel médical ou de votre pharmacien. Le lit médical vous sera livré et installé à domicile. 

La location d'un lit médicalisé est prise en charge soit intégralement par l'Assurance Maladie (si vous êtes en ALD ou à 100%) soit par l'association Assurance Maladie et mutuelle. Elle ne nécessite pas d'avance de frais de votre part, et vous n'avez pas de reste à charge. Le tarif de location hebdomadaire est réglementé.


Bridoux Santé a fait le choix de travailler avec la société HMS pour ses lits médicaux, pour leur qualité. Bridoux Santé vous livre le lit à domicile, l’installe et vous en explique le fonctionnement. Une fiche explicative rappelant les principes et les consignes à respecter est remise au patient ou aux aidants. Ce sont nos propres lits, ce qui nous permet d'être très réactifs et de pouvoir installer un lit dans l'urgence.


Si la location se fait sur une longue durée, le lit doit être révisé annuellement : c’est une obligation réglementaire.


À lire également : Les matelas pour lit médicalisé

Voir aussi